Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Immécom, Agence immobilière DINARD 35800

L'actualité de CENTURY 21 Immécom

Dinard, Une Maison à la villa Eugénie ?

Publiée le 07/10/2016

L'Association histoire et patrimoine du Pays de Dinard-Rance-Émeraude s'est dotée d'une délégation à la Francophonie qu'elle souhaiterait installer au coeur de la ville.

L'Association histoire et patrimoine du Pays de Dinard-Rance-Émeraude s'est dotée d'une délégation à la Francophonie, afin de lancer, à Dinard, avec le soutien de la municipalité, un projet d'envergure. Plus qu'une idée en l'air, la Maison internationale de la Francophonie du Grand Ouest (Mifgo) pourrait naître au sein de la villa Eugénie.

274 millions de francophones

Selon les derniers chiffres communiqués par l'Organisation internationale de la Francophonie, on dénombre aujourd'hui 274 millions de francophones dans le monde. Le français, seconde langue officielle de la Communauté européenne, serait la deuxième langue la plus parlée en Europe, par 16 % de la population, derrière l'allemand (23 %) et devant l'anglais (15,9 %). Si de tels chiffres attestent de la vitalité de la Francophonie, ils sont toutefois à nuancer quant au poids réel qu'elle représente : le français n'est plus aujourd'hui que la cinquième langue parlée dans le monde.

Un lieu culturel et convivial

La création d'une Maison internationale de la Francophonie à la villa Eugénie est donc un projet innovant qui a reçu le soutien de Martine Craveia-Schütz. « Il est essentiel et souhaitable que la Mifgo devienne progressivement un lieu de convivialité familier pour les Dinardais et au-delà pour l'ensemble de la population des 66 communes et huit intercommunalités qui constituent le territoire du futur Parc naturel régional Rance-Côte-d'Émeraude (173.000 habitants) », indique Marc Bonnet, président de l'Association histoire et patrimoine du Pays de Dinard-Rance-Émeraude. La vocation de la villa Eugénie sera donc double : un nouveau foyer culturel au bénéfice des locaux et une implication accrue en faveur des relations internationales.

 « Fort de cet état d'esprit, il est proposé que les quatre plateaux rénovés de la future maison, ainsi que leurs équipements, puissent être rentabilisés au maximum de leur capacité par une ouverture six jours sur sept à l'année », explique le président de l'association.

Plusieurs objectifs

Ainsi, la Mifgo se fixerait plusieurs objectifs. Tout d'abord, d'organiser, tout au long de l'année, des manifestations pour promouvoir la langue française et au rayonnement international de la culture francophone. Mais aussi, d'informer les populations du Grand Ouest français des actualités, ainsi que des diverses opportunités offertes dans le cadre des relations internationales francophones. Mais aussi de favoriser la concertation entre institutions, associations et groupements divers et de contribuer aux initiatives prises par la Ville en matière éducative et de mise en valeur de ses patrimoines environnemental et culturel. Enfin la Mifgo participerait à l'émergence de nouvelles coordinations entre les acteurs institutionnels et privés du territoire du Grand Ouest.

Au coeur de la ville

La Maison internationale de la Francophonie serait donc implantée au coeur de la commune, dans la villa Eugénie, aujourd'hui propriété de la Ville. « Ce qui suppose une réhabilitation complète de cette pièce maîtresse du patrimoine architectural, successivement mairie, école maternelle, bibliothèque et musée, fermé en 2004, à laquelle les Dinardais sont fortement attachés », précise Marc Bonnel. La Ville, par courrier, a donné son accord de principe au projet et en délègue la maîtrise à l'Association histoire et patrimoine du Pays de Dinard-Rance-Émeraude. Une première réunion publique d'information aura lieu lundi, à 18 h 30, à la salle Stéphan-Bouttet.