Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Immécom, Agence immobilière DINARD 35800

L'actualité de CENTURY 21 Immécom

Grandes marées. Chausey, paradis des pêcheurs à pied

Publiée le 16/09/2016

Nouvel épisode de grandes marées, ce week-end, sur la Côte d'Émeraude. Par forts coefficients, l'archipel des îles Chausey, à 17 milles de Saint-Malo, au large de la baie du Mont-Saint-Michel, est un véritable paradis pour les pêcheurs à pied. Embarquement ! Les îles Chausey forment le plus grand archipel d'Europe. Il est constitué d'une île principale, La Grande-Île, et de 365 îlots, à marée basse, contre seulement 52 à marée haute. Au départ de Saint-Malo ou Dinard, il faut environ 1 h 15 de traversée avec le bateau de la compagnie Corsaire. L'excursion vaut vraiment le détour, car Chausey est unique par la beauté de ses grandes marées. Ce matin-là, la marée est haute, et les quelques bateaux amarrés aux bouées du Sound, le mouillage le plus abrité des îles, dansent comme en pleine mer. Préservé, l'archipel, assez étonnant, séduit non seulement les amoureux de la mer, mais aussi ceux de la nature. Les îles Chausey sont constituées d'un grand plateau rocheux qui s'étend sur 6 milles d'est en ouest et sur 2,5 milles du nord au sud. L'idéal est de s'amarrer dans le Sound, qui reste le mouillage principal de l'île. En été, il n'est pas rare que plusieurs bateaux partagent la même bouée de mouillage. Ce point d'ancrage permet de débarquer sur l'île principale : La Grande-Île, la seule bien abritée des vents dominants.


Une dizaine de personnes l'hiver


Les habitants de La Grande-Île ne se plaignent pas de l'invasion des touristes, en juillet et en août, qui, depuis un siècle, est sans cesse en augmentation. En tout cas, beaucoup moins que de la désertification dont souffre pendant l'hiver leur petit bout de terre. « L'école a été fermée au début des années 70, et l'hiver, il n'y a plus qu'une dizaine de personnes à vivre ici », indique le patron de l'Hôtel du Fort et des Îles. Les vedettes de la compagnie Corsaires, qui assurent la déserte (le week-end, seulement hors saison), accostent à la grande cale. L'archipel de Chausey reste le paradis des pêcheurs à pied, en raison de l'importance des marées, avec un marnage de 14 m. Aujourd'hui, le coefficient est assez fort. La mer a fui à plusieurs kilomètres et de nombreux pêcheurs à pied sont sur l'estran. À basse mer, le paysage devient lunaire, et la lumière est incroyable. L'archipel présente de nombreux coins à bouquets de crevettes, homards, crabes, palourdes ou praires.
L'une des principales colonies d'oiseaux


Entièrement classé, l'archipel regroupe aussi l'une des principales colonies d'oiseaux de mer en France : grand cormoran, cormoran huppé, sterne caugek, sterne pierregarin, goéland argenté, goéland brun, goéland marin, huîtrier pie, tadorne de Belon, aigrette garzette, bernache cravant, pingouin torda, guillemot de Troïl, fou de Bassan, etc. Parfois, des dauphins sont visibles pendant les traversées et viennent accompagner le bateau. Il n'est pas rare non plus de croiser quelques phoques sur les nombreuses langues de sable à marée basse. C'est dimanche, à 16 h, que la mer se retirera le plus bas (0,85 m). Aussi, les autorités appellent à la prudence, en raison de ces fortes grandes marées. Attention donc : des courants forts et une remontée rapide des eaux sont attendus.

Pratique Compagnie Corsaire : départs pour Chausey, demain et dimanche, de Saint-Malo, à 9 h 15, et de Dinard, à 9 h 30 ; départs retour à 18 h 30. Réservations recommandées. Contact : tél. 0.825.13.81.00. Premiers gros coefficients demain. Il atteindra 111, dimanche et 108, lundi.

Notre actualité