Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Immécom, Agence immobilière DINARD 35800

Les joueurs gallois prolongent le plaisir à Dinard

Publiée le 25/06/2016

Grâce à sa victoire (3-0) face à la Russie, le Pays de Galles est qualifié pour les 8es de finale de l'Euro. Il finit même 1er de son groupe. À Dinard, tout le monde s'en réjouit...

N'en déplaise à l'animal figurant sur leur drapeau national, les supporteurs de foot gallois ne sont pas des dragons. Loin de là !

Aux antipodes des hooligans anglais et russes qui se sont « illustrés » à Marseille ces derniers jours, les « cousins » grands bretons sont devenus les chouchous de l'Hexagone, après trois matches disputés au cours de cet Euro de foot.

Qualifiés de « remarquables » par la presse nationale et étrangère, les Gallois figurent même au premier rang dans le classement des meilleurs fans de la compétition, aux côtés des Irlandais et des Belges. À Bordeaux, « la joyeuse vague rouge » a marqué les esprits.

Une très belle image qui rejaillit forcément sur Dinard, la Thalasso et le Cosec, camp de base de la bande à Gareth Bale depuis dimanche 5 juin, dans la nuit.

La station balnéaire (tout comme la France) est tombée amoureuse de la sélection de Chris Coleman. Même si les supporteurs ne sont pas (encore) nombreux sur la côte d'Émeraude, chaque match des Gallois est suivi avec passion, comme lundi soir dans les bars du centre-ville.

Rendez-vous donc maintenant samedi 25 juin, à 18 h, au Parc des Princes à Paris, pour le premier 8e de finale de l'Euro dans l'histoire du Pays de Galles.

Des footballeurs séduisants

Meilleure attaque de l'Euro avec six buts ; Gareth Bale classé, pour l'instant, meilleur buteur de l'Euro avec trois réalisations et douze tirs cadrés ; un jeu séduisant mis en place par l'entraîneur Chris Coleman...

Les joueurs gallois n'en finissent pas de surprendre et de plaire. « L'air de Dinard leur réussit bien », pouvait-on lire, dès lundi soir, sur Twitter.

Une qualification historique

Le Pays de Galles est le tout premier pays avec si peu d'habitants (trois millions environ) à sortir victorieux des poules de qualification dans l'histoire de l'Euro de foot. Il sera peut-être suivi par l'Islande dans quelques heures.

Pour Guy Roux, ancien entraîneur d'Auxerre, « Gareth Bale, c'est la seule star de l'Euro qui porte son pays. Les Gallois jouent pour lui. Ils vont aller loin. »

Des réactions enthousiastes

Pour Marie-Claire Belien, directrice de Thalassa, « nous ne nous sommes jamais sentis aussi Gallois qu'actuellement ! Pour fêter la qualification, mon assistante et moi sommes descendues au bar le Skipper avec les supporteurs gallois, lundi vers 23 h.

« [...] Ce Onze montre l'exemple. Il a la joie de jouer, le plaisir d'être ensemble. Ce sont des footballeurs sérieux, travailleurs, et qui gardent toujours le sourire. Ils restent, bien sûr, à Thalassa jusqu'à la fin de la compétition. Dinard est, pour eux, un havre de paix. »

Christian Corbel, le directeur du service des sports à la Ville, se dit également très enthousiaste. « Cette qualification est géniale, en plus avec la manière face aux Russes. Les Gallois sont vraiment des joueurs abordables. Pour l'image du Pays de Galles et de Dinard, c'est top ! »

Accueillis en héros

Après leur match victorieux, lundi soir à Toulouse, les footballeurs britanniques sont restés dormir dans la ville rose. Ils ont repris l'avion en début d'après-midi hier.

Ils ont atterri peu après 16 h à Pleurtuit. Un quart d'heure plus tard, leur car les déposait à la porte de Thalassa, où une petite centaine de personnes leur avait préparé un comité d'accueil. Parmi elles, de nombreux personnels de l'établissement qui ont lancé de vigoureux « Oki-yeh ! »

Les traits tirés, mais le sourire aux lèvres et jamais avares d'un tchek, les joueurs ont directement regagné leur chambre. Un décrassage est prévu ce mercredi, de 11 h à 13 h, toujours à huis clos.

Un nouvel entraînement ouvert au public ?

La mairie entend faire la démarche auprès du sélectionneur Chris Coleman. « Nous allons essayer. Tous les jours, je reçois des demandes de fans désirant approcher les footballeurs », indique Christian Corbel. Mais la négociation promet d'être ardue...

 

Edition Ouest France du 22/06/16

Notre actualité